Vous voulez en savoir plus sur les spécialités culinaires bordelaises ? Alors vous êtes au bon endroit ! Tout d’abord, que serait Bordeaux sans le vin ? Le vignoble bordelais est l’un des plus réputés au monde, on peut déguster et découvrir des grands crus d’exception tels que les Côtes de Bordeaux, les Médoc, les Bordeaux, les Saint-Emilion ou encore les Pomerol, Saint-Julien et Pauillac. Ils ont tous une particularité, des saveurs différentes, et si vous passez dans la région rendez-vous dans un bar à vin pour les déguster ! Enfin, accompagnez le vin de votre choix avec les nombreuses spécialités bordelaises qui vont suivre.

Le célèbre canelé bordelais

Historiquement, ils auraient été fabriqués par des religieuses du couvent des Annonciades, situé derrière l’église de Ste Eulalie. Son origine serait lié au collage du vin. En effet, auparavant on utilisait les blancs d’oeuf pour filtrer le vin. Les jaunes d’oeuf étaient alors dédiés à la confection des gâteaux. C’est à ce moment là qu’on a eu l’idée de créer cette petite merveille. Une des spécialités bordelaises des plus réputées.

spécialités bordelaises

C’est un petit gâteau à base de pâte à crêpe croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. On aime son délicieux parfum de vanille caramélisée relevé par une petite touche de rhum. Le canelé est bordé de cannelures d’où son nom.  Deux fabricants vous proposent ces gourmandises, Baillardran et La Toque Cuivrée, les deux principaux vendeurs des meilleurs canelés à Bordeaux.

Le bouchon de Bordeaux

Spécialité culinaire bordelaise sucrée, cette confiserie a été imaginé en 1976 par Jacques Pouquet. Il est vrai que Le bouchon de Bordeaux est une petite friandise qui a la même forme qu’un bouchon de liège. Il est constitué de pâte beurrée et fourrée à la pâte d’amandes et aux raisins confits dans  une eau de vie de la région, la Fine de Bordeaux. 

Le bouchon de Bordeaux est très apprécié tant par les petits que par les grands. Aujourd’hui, cette friandise se décline dans d’autres régions en de nombreuses combinaisons, s’associant aux arômes de chaque terroir. Pour déguster et en savoir plus sur ces petites spécialités bordelaises, aller jeter un coup d’oeil sur le Bouchon de Bordeaux.

La lamproie à la bordelaise

Poisson au physique particulier, il ne laisse pas indifférent les amateurs de cuisine. La lamproie est un poisson proche de l’anguille péché dans l’Estuaire de la Gironde. Une fois cuisiné, c’est une pure merveille. Ce poisson est la star de la fameuse recette de la lamproie bordelaise. 

En effet, ce poisson est mijoté avec des poireaux, des oignons et des herbes dans une onctueuse sauce composée de quelques vins de Bordeaux rouges de caractère. 

Les huîtres

Les huîtres proviennent du Cap Ferret et plus particulièrement d’Arcachon, une des zones ostréicoles les plus réputées de France. Pour les bordelais, ce sont les meilleures huîtres et une source sûr. Elles se dégustent parfaitement avec un petit vin blanc type Entre-Deux-Mers, du jus de citron et des crépinettes. La crépinette est une sorte de saucisse plate de viande hachée parfumée au vin blanc. Un délice !

Retrouvez les meilleures huîtres directement chez les producteurs par exemple au port d’Andernos.

Le grenier médocain

On est d’accord que esthétiquement ce n’est pas très attirant mais qu’est ce que c’est bon ! Le grenier médocain est une charcuterie régionale. La panse de porc est d’abord farcie, parfumée à l’ail et aux épices exotiques. Ensuite, elle est roulée, cousue et enfin cuite au court-bouillon. Le grenier médocain se déguste froid et tranché finement. C’est une spécialité bordelaise servie à l’entrée d’un repas.

Vous en trouverez dans toutes les boucheries charcuteries de la région bordelaise.


Afin de compléter la liste des spécialités bordelaises, n’oublions pas les sarments du médoc, les petites douceurs au chocolat. C’est Révillon Chocolatier qui est à l’origine des sarments, depuis maintenant 110 ans ! Mais aussi la galette des rois bordelaise : ronde, briochée, décorer de grain de sucre et de morceaux de cédrats confits. Les cédrats rappellent les joyaux d’une couronne. Cette spécialité se mange surtout en hiver ou pour l’épiphanie. Toutefois, on peut même faire la recette avec du cognac ou bien du rhum.

Cette petite sélection peut vous donner l’eau à la bouche, testez-les et vous nous en direz des nouvelles !

Après un bon repas local ou un goûter bordelais en centre-ville, venez faire une partie d’Urban Quest afin d’en apprendre davantage sur le patrimoine, l’architecture et les nombreuses anecdotes sur Bordeaux.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Works with AZEXO page builder